Lâche ton comm'

Publié le par xylpho

Comme tout bon geek qui se respecte, j'ai un aggrégateur de news. Je suis les infos classiques, technologiques, je suis des spécialistes du web, des sites de ressources, bref je suis en tout les actualités d'à peu près 200 sites (c'est un chiffre à la louche). Je ne lis pas tout bien entendu, sinon je ne travaillerai plus…

Et je ne sais pas pourquoi, j'ai un petit travers. Je consulte des sites qui a priori ne m'intéressent pas. Pire encore, je lis les commentaires d'articles dont je me tape royalement. Je ne sais pas pourquoi je fais ça, je dois être maso…

Bref

Donc, ce matin je lisais un article sur JeanmarcMorandini.com. Oui je sais, j'en vois qui rigolent dans le fond, là. C'est pas super intéressant, sauf si on aime pas la télé. Globalement c'est un site qui parle des médias et qui semble etre fréquenté par des gens qui n'aiment pas ça, il n'y a qu'à regarder les commentaires pour s'en convaincre. D'un autre coté les gens qui commentent sur ce site semblent ne pas s'aimer entre eux non plus, j'en veux pour exemple des peignées mémorables par commentaires interposés.

Le plus fabuleux dans le "commentarisme" c'est cette certitude absolue dont les gens sont affublés, la certitude absolue d'avoir raison contre le monde entier. Cela donne des commentaires souvent haineux, méprisants, la plupart du temps betes et sans intéret, sauf pour celui ou celle qui a déposé sa crotte dans le flot de l'égout.

Et moi je suis maso, je lis ces machins un peu tous les jours. Je crois que c'est pour rassurer mon ego, pour me dire que finalement je ne suis pas aussi con que ça, meme si le fait de lire ces trucs prouve que finalement

Re-bref…

Donc ce matin, un article sur Bigard. Ho Bigaaaaaard, haaaaaa. Quelle betise d'avoir donné son opinion sur un drame dont les raisons, les tenants et les aboutissants nous ont été dictés par les sacro-saints médias. La voie officielle a parlé, deux tours se sont écroulées, un avion s'est crashé sur le Pentagone, c'est la faute aux terroristes. Point.

Jean-Marie Bigard n'y croit pas, c'est son droit. Il le dit, c'est son droit le plus strict même si c'est risqué. Attention il ne dit pas qu'il n'y a pas eu de morts, hein, il ne réfute pas ça… il réfute la thèse terroriste. Ce n'est pas du révisionnisme, juste du doute. Qu'il se trompe ou pas, là n'est pas la question. Mais il est affligeant de voir que nos mentalités n'ont pas évolué. De nos jours, on a remplacé les bûchers par le dénigrement, la calomnie et toutes sortes de petites choses très sympas qui peuvent ruiner une vie, voire une carrière…

L'article en question n'est pas intéressant, il parle juste de Cauet qui a coupé un sketch sur Bigard dans son émission. A le demande de Bigard, pas de son avocat hein… et peut-être par respect.

Les commentaires, c'est bon, il faut en manger. Normalement, dans la vraie vie, un commentaire est censé apporter un complément d'information, un avis argumenté, une ouverture de débat. Normalement…

Mais quand tu lis, je cite :

Arrêtez avec vos apitoiements sur Monsieur Bigard !
Il n'a pas 10 ans, il doit bien savoir que l'on réfléchi AVANT de parler et non pas APRES. Il a ses idées sur le 11 septembre 2001, un avion est tombé ou pas sur le Pentagone, c'est son avis, qu'il se le garde !
Si il veut rendre public ses opinions à ce sujet, qu'il en assume les conséquences médiatiques. Arrêtez d'essayer de faire pleurer ceux qui ne pense pas comme lui !

Moi je me dis qu'on peut pas lutter. Quand tu vois qu'un mec t'explique que quand on a une opinion on doit se la garder, moi je sais plus quoi dire. Je suis ébahi par ce gars qui t'explique que tu dois réfléchir avant de t'exprimer. Je ne sais pas combien de temps cette personne a réfléchi avant de poser sa crotte. Bon, on peut me rétorquer que le gars il donne son avis tout ça, que c'est son droit garanti par la loi tout ça. Mais en quoi donner son avis de cette façon fait avancer un débat (oublions le fait que l'info en question ne mérite même pas une dépêche mais bon c'est un autre sujet), en quoi est-ce intéressant ? Le propriétaire de cette phrase définitve, de cet avis gravé au Panthéon des pensées creuses ne peut être que persuadé du bien fondé de son avis. Sinon il aurait rien dit.

Moi je sais pas, à sa place j'aurais fait péter un "zyva, lâche ton comm'", ça aurait été tout aussi intéressant et constructif.

Le monde est imparfait

Publié dans Blog

Commenter cet article